Vers une fertilité plus consciente avec la symptothermie
Vers une fertilité plus consciente avec la symptothermie

Vers une fertilité plus consciente avec la symptothermie

La contraception en France

Quelques chiffres clés :

 

En 2018, sur une population de 1084 femmes entre 15 et 49 ans

 

  • 32% prennent la pilule
  • 25% font le choix du stérilet
  • 16% utilisent le préservatif
  • 8% n’ont aucun contraceptif

 

Source : Statista

Définition

La symptothermie est une méthode d’observation de la fertilité qui peut être utilisée à la fois comme un mode de contraception, mais également pour planifier une grossesse. 2 points d’observation principaux :

 

  • la courbe de température
  • l’observation de la glaire
  • l’ouverture du col de l’utérus (facultatif).

 

Cette méthode vous permet de vous réapproprier votre féminité (après la pilule par exemple), d’être plus à l’écoute de votre corps et est plus respectueuse de l’environnement.

Courbe de température triphasique

La courbe de température

La température évolue au fil du cycle sous l’effet de l’environnement hormonal. Celle-ci doit être prise le matin au réveil, à horaire fixe et avant d’avoir posé les pieds au sol. En notant votre température chaque jour, vous serez en mesure de distinguer les différentes phases de votre cycle menstruel.

Ne vous focalisez pas sur les chiffres obtenus, la courbe se considère dans sa globalité. Attention, la température peut-être perturbée par des éléments extérieurs (fièvre, alcool, médicaments, stress…

Les 4 phases de la courbe

Sauf déséquilibre hormonal (diagnostiqué par votre médecin), vous devriez pouvoir distinguer 4 phases

  • la phase folliculaire : en en début de cycle, la température est assez basse
  • L’ovulation : vous pourrez noter une chute
  • La phase lutéale : vous observerez une franche remontée suivie d’un plateau
  • La fin du cycle : généralement, une nouvelle chute est visible au moment des règles. En cas de grossesse, la température reste élevée.

 

L'observation de la glaire

La glaire cervicale est produite par le col de l’utérus sous l’influence des oestrogènes. Cette glaire évolue au fil du cycle afin de favoriser ou de limiter la survie et la mobilité des spermatozoïdes dans l’environnement utérin.

Au début de votre fenêtre de  fertilité, la glaire est blanchâtre, épaisse, non extensible. Lorsque l’observation est proche du jour sommet (24 heures environ avant l’ ovulation), la glaire est blanchâtre, crémeuse et un peu extensible. Au moment de l’ovulation, la glaire devient très extensible, filante et transparente. Une fois la période fertile passée, elle est collante, comme grumeleuse.

Plus la glaire est abondante et liquide, plus vous êtes proche de votre période fertile (la fenêtre de fertilité est de 10 jours par cycle en tenant compte de la durée de vie d’un spermatozoïde)

 

Combinez les 2 outils afin d’avoir une vision claire des différentes phases de votre cycle. Pour les plus expérimentées, vous pouvez également ajouter à cela l’observation du col de l’utérus. Vous observerez alors :

  • La hauteur du col
  • La fermeté du col
  • L’ouverture du col
  • La présence de glaire

N’hésitez pas à demander conseil à une sage-femme pour vous aider dans ce type de  manipulation.

À l'écoute de vos sens

En parallèle de ces points d’observation, je vous invite à vous mettre également à l’écoute de votre corps. En effet, la nature étant très bien faite, certains signes peuvent être perceptibles en fonction de chacune des phases. Écoutez ce votre féminité a à vous dire ? Envie irrépressible de faire l’amour, rêves érotiques ou à l’inverse baisse de la libido, irritations, SPM ou sécheresse vaginale sont autant d’indices qui peuvent s’avérer très utiles en parallèle.

La mise en oeuvre

Je conseille de prendre le temps d’observer une phase d’apprentissage (6 cycles en moyenne) afin de s’approprier pleinement la méthode. Bien menée, elle présente un indice de Pearl (taux de grossesse dans le cadre d’une utilisation correcte sur une année) de 0,4 contre 0,3 pour la pilule(1), soit une efficacité assez proche. N’hésitez pas à vous faire accompagner d’une conseillère en méthode symptothermique. Je propose des consultations qui vous permettront de découvrir la symptothermie afin de vous familiariser avec la méthode.

 

(1)https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2013-04/efficacite-methodes-contraceptives.pdf

 

Me contacter

Mail : audrey.galard@gmail.com 

Téléphone  : [eeb_content]06 77 88 66 92[/eeb_content]

2 boulevard Gaston Doumergue, 44680 Nantes

Mes réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.