Les bienfaits de votre alimentation sur votre beauté
Les bienfaits de votre alimentation sur votre beauté

Les bienfaits de votre alimentation sur votre beauté

Consommez des graisses de qualité

Longtemps, le gras a été diabolisé par les industriels de l’alimentation, au profit de produits plus salés, plus sucrés, et saturés d’additifs. Aujourd’hui, il est prouvé que les lipides sont tout aussi essentielles au bon fonctionnement de l’organisme, au même titre que les autres nutriments.

Le rôle des lipides dans l’organisme

Les lipides fournissent de l’énergie stockable et disponible à tous moments. Elles entrent dans la composition des cellules (principalement système nerveux) et  permettent la synthèse des vitamines A D E et K. Les lipides sont également précurseures des hormones et de votre équilibre endocrinien.

Pourquoi consommer des lipides pour ma beauté  ?

La peau est composée de 3 types de lipides :

  • Les céramides (50 % de la composition de la peau)
  • Le cholestérol
  • Les acides gras

Les 2 premiers résultent de la combinaison complexe d’acides gras et d’éléments chimiques par l’organisme. Ils sont cependant tous 2 synthétisés à partir d’acides gras (directement assimilables par l’alimentation).

Le cheveu (tout comme l’ongle) est quant à lui, principalement constitué de kératine, qui est une protéine. Mais les lipides, apportées principalement par le sébum sécrété par le cuir chevelu, contribue également au maintien de sa santé en créant un film protecteur sur sa surface.

 

Les acides gras polyinsaturés

Il est nécessaire de privilégier un apport en acides gras de qualité

Les huiles végétales vierges de première pression à froid sources d’acides gras polyinsaturés (dits essentiels car non synthétisés par l’organisme)

  • Oméga 3 : huiles de périlla, lin, cameline, petits poissons gras
  • Oméga 6 : huiles de tournesol, colza

Les acides gras mono-insaturés

  • Oméga 9 : huiles d’olive, d’avocat et graisse animale (en quantités modérées)
Les acides gras saturés (en quantité raisonnable)
  • Beurre de cacao, huile de coco…

Les oléagineux

Les oléagineux sont source de différents types d’acides gras, en fonction de ceux que vous consommerez. Ils constituent un excellent apport lipidique, et sont également également une source de vitamine E, antioxydante (mais attention à leur apport protéique qui peut s’avérer acidifiant couplé à une alimentation riche en protéines). Pour une meilleure assimilation des nutriments, pensez à faire tremper vos graines afin de les débarrasser des anti-nutriments naturellement contenus.

 

Plus de végétaux dans vos assiettes

Une alimentation riche en fruits et légumes favorise le maintien de votre équilibre acido-basique en maintenant une minéralisation optimale (calcium, magnésium, fer…). Mais ils sont également sources de vitamines dont certaines jouent un rôle majeur dans la santé de vos cheveux et de votre peau

  • La vitamine A existe sous 2 formes, le rétinol et le béta-carotène. Elle est reconnue pour ses propriétés sur la vision et le système immunitaire. Elle est également anti-oxydante et favorise renouvellement des cellules et des tissus. Elle stimule la production de sébum qui, comme vu précédemment, est indispensable à la santé de votre peau et de vos cheveux.
  • La vitamine B8 (biotine) favorise une peau et des ongles en bonne santé. Elle stimule la synthèse des acides gras et du cholestérol qui, on l’a vu plus tôt, ont un impact direct sur votre santé capillaire et cutanée. Elle est recommandée contre  la chute de cheveux et dans le soin de la peau et des ongles
  • La vitamine B9 (acide folique) intervient dans la division cellulaire (elle est systématiquement prescrite pendant la grossesse pour cette raison) et elle favorise la régénération cellulaire des tissus. De ce fait, elle  contribue au renouvellement des cellules constituant vos cheveux, votre peau et vos ongles. Elle booste également la pousse du cheveu en stimulant le follicule pileux.
  • La vitamine B12 contribue à la formation des globules rouges, et donc à l’oxygénation de votre organisme. Elle intervient également dans le renouvellement cellulaire.
  • La vitamine C est nécessaire à l’assimilation du fer par votre organisme. Elle permet la synthèse du collagène, protéine impliquée dans la synthèse et l’élasticité du tissu cutané et favorise la cicatrisation.

Ne faîtes pas l'impasse sur les protéines

  • Les protéines

D’origine animale ou végétale, elles sont  source d’acides aminés. Ces acides aminés jouent un rôle essentiel dans notre organisme puisqu’ils entrent dans la composition des protéines de votre corps.

La  cystéine et la méthionine sont les 2 acides aminés entrant dans la synthèse de la kératine. La première peut être produite par l’organisme, par contre la seconde, dite acide aminé essentiel, ne peut être apportée que par l’alimentation.
 
La kératine est une protéine dont le cheveu est composé à 95%. Il est nécessaire de consommer des protéines de qualité, qu’elles soient animales (privilégiez la viande qui n’est pas issue de l’élevage intensif) ou végétales. Si vous ne consommez pas de produit d’origine animale, privilégiez une alimentation riche en légumineuses,  oléagineux et céréales. Attention : associez systématiquement les légumineuses et les céréales afin de bénéficier de la totalité des acides aminés.
 

 

Les minéraux

  • Le fer

On distingue 2 types de fer différents :

Héminique : d’origine animale (viande, poissons, oeufs…)

Non héminique : d’origine végétale (haricots de soja, haricots blancs, sésame, pois chiches, tofu, lentilles, quinoa…)

Attention aux carences en fer, fréquentes chez toutes les femme, avec une prévalence chez la femme noire (surtout en cas de fibromes et de règles abondantes). Une carence en fer (anémie ferriprive) peut donner lieu à une fatigue persistante, un teint pâle et une chute de cheveux. La prise de fer doit être associée à la vitamine C (notamment avec de fer non héminique, moins bien assimilé par l’organisme)

  • Le magnésium et les antioxydants stimulent la synthèse d’acide hyaluronique. Les aliments source de magnésium sont le chocolat, les céréales complètes, les légumineuses, les oléagineux…
  • Le zinc intervient dans plus de 200 réactions enzymatiques. Il est reconnu pour booster le système immunitaire en saison hivernale, mais il intervient également dans la synthèse de kératine et de collagène.

Ainsi que

  • le silicium : son de blé et d’avoine, blé complet, orge, avoine…
  • le sélénium : abats, noix, fruits de mer, fruits et légumes provenant de sols enrichis
 

Me contacter

Mail : audrey.galard@gmail.com 

Téléphone  : [eeb_content]06 77 88 66 92[/eeb_content]

2 boulevard Gaston Doumergue, 44680 Nantes

Mes réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.